Centre de culture contemporaine — Montpellier
Two Works for Wilhelm Reich
© Haines & Hinterding

Œuvre

Two Works for Wilhelm Reich

2006

Vidéo, antennes OE (cuivre, PVC), modulations. 

Courtesy des artistes

© Adagp, Paris 2014

 

L’installation Two works for Wilhelm Reich est constituée de deux éléments distincts : une vidéo projetée sur le mur du fond et quatre bobines de fil de cuivre, reliées à un système de diffusion audio. Les quatre rouleaux de câble de cuivre captent les ondes électromagnétiques présentes dans la salle, traduites sous forme sonore. Sur l’image projetée scintille une ville imaginaire, nichée dans une vallée des Blue Mountains, près du domicile des artistes en Australie. On y aperçoit un feu d’artifices, un casino, des lumières qui s’éteignent et s’allument, des volutes bleues : le mouvement même du désir, selon Haines & Hinterding, en référence aux voyages du psychanalyste Wilhelm Reich et de sa quête de l’orgone, une forme d’énergie hypothétique.