Centre de culture contemporaine — Montpellier
Transmetteur
Photo © Brice Pelleschi

Œuvre

Transmetteur

2002

PO­LY­PHO­NIQUE DE RÊVES

POUR RACONTER VOTRE RÊVE : 04.34.88.79.84

Le Transmetteur Polyphonique de Rêves est composé d'une plateforme penchée, sur lesquels les visiteurs peuvent s'allonger. Un tube diffuse des récits de rêves, déposés sur un répondeur par qui le souhaite. L'installation évoque une plage, un club de gym ou un lieu de thérapie indéfini.

Il ne s'agit pas de se tenir debout face à l'œuvre, mais de s'y allonger pour écouter quelqu'un raconter quelque chose. S'allonger, cela signifie se laisser embarquer dans une temporalité relativement longue, alors que la position debout nous permet de passer notre chemin à notre guise.

Cela suppose d'accepter de rester là quelque temps et, d'une manière ou d'une autre, d'engager un dialogue avec le dispositif. Ce temps long, pendant lequel un ou plusieurs récits de rêves nous sont livrés, est celui qu'il faut pour suivre le rêveur, présent sous la forme d'une voix diffusée dans le tube, là où nous posons la tête.

En nous allongeant - une situation relativement peu commune dans le contexte d'une exposition - Francesco Finizio nous éloigne de nos habitudes de spectateurs. En plaçant notre corps dans cette position si particulière, qui déjoue les codes de l'espace public et nous met dans une situation de proximité, voire de vulnérabilité par rapport aux autres, il nous lance une invitation ambivalente. 

Car ici, tout participe du détournement de nos attentes par rapport au lieu. Lumière crue, confort sommaire des tapis de mousse, sol légèrement penché qui nous met en scène sous le regard de nos prochains. Dans ce petit théâtre du rêve, il n'y a ni la gratification de l'attention du psy, ni l'insouciance de la plage. Juste l’inquiétante étrangeté d’une parole rêveuse, qui passe et s’échappe.

(Matériaux divers
, Collection de l’artiste)