Centre de culture contemporaine — Montpellier
Radio kom.post
Photo © Cecile Mella

Œuvre

Radio kom.post

2013

L'occupation des ondes

Radio kom.post propose une écriture de terrain participative, cartographique et sonore, qui interroge la naissance de La Panacée comme une conversation à l’échelle de la ville de Montpellier. Son sujet est l’ouverture du lieu et sa réouverture après différentes vies et différents habitants.

Elle tisse un récit ouvert, effectué par les « peupleurs » (ouvriers et employés de La Panacée, artistes exposés, voisins, étudiants, visiteurs divers) .

Radio kom.post est un média radiophonique pirate, qui considère La Panacée comme une antenne d’émission, de réception et de circulation d’ondes, occupée par une multitude de voix, actrices d’une conversation en forme d’enquête.

Pour découvrir l’installation, le public se munit de radios (les « bornes » de départs) , qui sont aussi des postes où les spectateurs peuvent poursuivre une conversation et la diffuser en direct dans le lieu, en construisant de nouveaux réseaux de circulation de la parole et du sens.

Dispositif radiophonique de piratage localisé
Production déléguée : illusion & macadam Montpellier