Centre de culture contemporaine — Montpellier
 Placebo portraits
© Jason Evans

Œuvre

Placebo portraits

2001

Placebo portraits
2001 — C-prints. Collection des artistes

Le projet Placebo est une expérience menée en 2001, qui nous figure des appareils électromagnétiques de communication (poste de télévision, téléphone, poste de radio) non comme des objets statiques et silencieux de notre quotidien, mais plutôt comme des sources dynamiques de fluides se mouvant hors du champ de la perception naturelle.

Les Placebo Portraits sont une série d’objets qui explorent notre expérience quotidienne des ondes magnétiques. Chacun de ces prototypes prétend protéger des ondes : un bouclier à placer entre soi et la télévision, une chaise, reliée à une prise de terre, pour drainer l’énergie électromagnétique accumulée pendant la journée, une table qui affiche ses coordonnées GPS lorsqu’on la place près d’une fenêtre, là où le signal d’un satellite peut la toucher. Dunne & Raby inventent un design critique pour l’âge invisible de l’électromagnétisme et révèlent en quoi la vie secrète des objets électroniques alimentent la paranoïa de la vie quotidienne.