Centre de culture contemporaine — Montpellier
In the place of the public: Airport
© Martha Rosler

Œuvre

In the place of the public: Airport

1990

Vidéo, couleur, son
240 mn
Courtesy Electronic Arts Intermix (EAI), NYC

Depuis le début des années 1980 Martha Rosler a commencé un travail d’archives photographiques des intérieurs d’aéroports. Des salles d’embarquements aux duty free, l’artiste s’intéresse aux espaces mais aussi aux façons dont ils sont habités, mettant l’accent sur les espaces sous contrôle, que ce soit celui de la consommation ou de la surveillance.
Ainsi, les mécanismes économiques qui sous-tendent l’industrie du transport aérien sont largement évoqués dans ce reportage qui tend à la tentative d’épuisement d’un lieu, sous le regard subjectif du photographe.
Les écrans font ainsi défiler les clichés multipliés d’une réalité familière, tels une suite sans fin de non-événements qui finissent par définir un système clos et presque asphyxiant, loin d’un « espace public » dans lequel l’interaction spontanée pourrait avoir lieu.