Centre de culture contemporaine — Montpellier
Metaphysical Doctrine (Twice)
© La Panacée

Œuvre

Metaphysical Doctrine (Twice)

2014

Graphite sur mur. 

Production La Panacée, Montpellier

Courtesy Nicholas Knight 

 

Un dessin mural prend la forme de deux sentence diagrams (« schémas de phrase »), une méthode d’enseignement de la grammaire dans les pays anglo-saxons. Metaphysical Doctrine cite James Clerk Maxwell, qui révolutionna la connaissance de l’électromagnétisme : « Les doctrines métaphysiques sont de peu d’utilité dans un monde comme celui-ci, où les mêmes antécédents ne se reproduisent jamais en même temps et où rien n’arrive jamais deux fois. » Cette phrase est inscrite deux fois de manière différente, offrant deux représentations de la même idée.