Centre de culture contemporaine — Montpellier
Marches solides
© Aurélien Mole - La Panacée, 2014 - ADAGP

Œuvre

Marches solides

2013

D'après les déambulations sous l'emprise du haschich de Walter Benjamin entre 1927 et 1931

Impressions 3D en plâtre.

Production La Panacée, Montpellier

© Adagp, Paris 2014

 

Marches Solides fait référence aux déambulations dans marseille du philosophe Walter Benjamin qui, entre 1927 et 1931, a relaté ses expériences de promenades sous l’emprise du haschich. Les sculptures, conçues à partir des coordonnées géographiques de ses trajectoires, prennent la forme d’une cartographie mentale et physique.