Centre de culture contemporaine — Montpellier
Listening Post
Photo © Brice Pelleschi

Œuvre

Listening Post

2001

Initialement créé en 2001, Listening Post a fait date en étant une des premières œuvres à prendre pour matériau les quantités massives de données produites en continu sur Internet. 

Listening Post, littéralement le « poste d’écoute », collecte des textes en temps réel sur Internet, à partir de milliers de forums publics, de chat rooms et de BBS (Bulletin Boards Systems). Ces textes sont lus ou chantés par des voix de synthèse, pendant qu’au même moment ils défilent sur une grille composée de plus de 200 petits écrans électroniques.

L’œuvre est divisée en six mouvements, chacun correspondant à une logique propre de traitement des données provenant du réseau. À chaque fois, le type de texte et les motifs visuels varient, dévoilant différents paysages électroniques.

Depuis sa première exposition, Listening Post n’a cessé d’être la caisse de résonance du bruit du monde : on y voit passer les bouleversements de la grande histoire, ainsi que les expressions intimes des petites anecdotes de chacun, en d’infinies conversations qui lient des expériences humaines radicalement différentes. 

Tout ce qui est publié en ligne peut être capté par ce poste d’écoute, qui s’offre à nous comme un fenêtre sur un texte numérique infini, lequel continue de s’écrire à chaque instant sous nos yeux. 

Composants électroniques, câbles en cuivre, aluminium, huit haut-parleurs, et logiciel.

Collection du San Jose Museum of Art (Californie, États-Unis), avec le soutien de : Deborah and Andy Rappaport, Lipman Family Foundation, Council of 100. 
Et celui de Rita and Kent Norton. (INV. 2005.28)