Centre de culture contemporaine — Montpellier
La Grande Belle Terre
© Franck Meyrous

Œuvre

La Grande Belle Terre

2015

Performance d’écriture sur le Textopoly : www.textopoly.org

Franck Meyrous, après l’invitation faite au Général Instin notamment, va s’emparer de la matrice d’écriture TEXTOPOLY créée à l’occasion de l’ouverture de La Panacée. Cette plateforme d’écriture en ligne joue sur la notion d’un espace infini à conquérir, apprivoiser, investir, par des images, des sons ou des textes formant des îlots, et cartographiant l’imaginaire d’un territoire pixellisé.

Franck Meyrous va à son tour créer un monde, une Grande Belle Terre, important tout au long de la manifestation Global Snapshot des éléments informatifs traitant de la création d'une nation LGBTI (Lesbienne, Gay, Bi, Trans et Intersexuelle) dans les années 2030.

Cette anticipation utopique s'inspire de revendications existantes, notamment le Homeland Queer Project et s'est bâtie à partir de l'actualité mondiale des populations queers. Des fragments significatifs ou anecdotiques de l'histoire de ce pays (les quarante années suivant sa fondation) seront divulgués sous forme parcellaire du discours médiatique, institutionnel, informatif/que, littéraire, enrichis de pseudo documents (photos, collages, bribes de sons, etc.), le tout attestant d'un pays.

Le public est invité à interagir avec cette fiction géopolitique en temps réel – ce qu'il en comprend, ce qu'il en retient ; ce qui en sera déformé, amplifié, occulté...
Cette interaction interrogera les notions de rumeur, de buzz, d'hoax, d'intox, d'e-réputation, de manipulation, etc., et plus largement toutes les problématiques soulevées par les mythes identitaires et les constructions nationales.
Elle permettra aussi de tester la possibilité d'intégrer des points de vue discordants à un récit, et de tenir une prétendue objectivité historique - à moins que la narration première se dissolve fatalement dans la confrontation avec les interprétations, les commentaires, les appropriations suscitées…