Centre de culture contemporaine — Montpellier
La Fée électricité
Photo © Brice Pelleschi

Œuvre

La Fée électricité

2007

Les films d’Andreas Bunte sont des réécritures alternatives de l’histoire contemporaine, fabriquées à partir d’un mélange d’archives, d’articles de journaux, de collages de textes et de formes créées par l’artiste. 

La fée électricité (film noir et blanc, 16 mm) est une chronique de l’avènement de l’électricité au XIXe siècle qui mélange archives réelles et histoires inventées, pour révéler l’imaginaire, les rêves et fantasmes suscités par l’arrivée de l’électricité. Les épisodes du film sont rythmés par une animation pseudo-scientifique de formes géométriques, qui fonctionnent comme des métaphores du projecteur 16 mm, médium analogique permettant à l’artiste d’utiliser le collage et la manipulation de l’image. 

Film 16 mm, N&B, muet, 12', Collection de l’artiste
ENSEMBLE 1, ENSEMBLE 2, ENSEMBLE 3 (LA FÉE ÉLECTRICITÉ)

À côté de la projection, des archives sont exposées comme des témoins des évènements passés : la première photographie avec lumière artificielle par Thomas Edison, ou un article de journal, font resurgir le moment de l’origine, lorsque l’évidence de l’électricité n’en était pas encore devenue une.

Carton, encre, gouache, 
impression jet d'encre, 
photocopies, plexiglas, bois

54 x 74 x 10 cm

Collection de l'artiste