Centre de culture contemporaine — Montpellier
Invisible city
Photo © Pierre Schwartz

Œuvre

Invisible city

2010

« Invisible City » , A Day in the Life of 311 Calls est un projet de data-visualisation du Studio Pitch Interactive, réalisé en 2010 pour le magazine Wired. 

La data-visualisation est une technique qui, croisant les mathématiques, le design et l’informatique, utilise les technologies numériques pour représenter les données de façon visuelle. 

Dans l’article pour la revue Wired, "What a Hundred Million Calls to 311 Reveal About New York" le journaliste Steven Johnson relève l’importance de la ligne 311 pour la ville de New York. Ce numéro vert, qui reçoit plus de 50 000 appels par jour, centralise les plaintes des New-Yorkais et traite de grandes quantités de données que Wesley Grubbs et Mladen Balog mettent en forme au travers d’un graphique. 

Sorte de portrait en creux de la ville de New York et de ses habitants, Invisible City représente de manière ludique une journée d’appels au 311 et permet de donner forme à toute cette communication invisible quotidienne. On peut y lire, heure par heure, les principales plaintes enregistrées et matérialisées par de grandes ondes colorées. Par exemple en rose pour les problèmes relatifs au bruit, ou en jaune pour les conditions sanitaires. 

Les problèmes de la vie courante sont ici traités avec une esthétique pop généralement réservée à la publicité ou au design. 

Invisible City a été exposée lors de l’exposition « Talk to me » au Musée d’art moderne de New-York en 2011.

L’artiste réalisera une carte semblable à partir de données recueillies à Montpellier, qui sera exposée à l’automne 2013. 

Impression, dimensions variables, collection de l'artiste
.