Centre de culture contemporaine — Montpellier

Exposition

Conversations Électriques

22/06/13 - 15/12/13

La pratique de la conversation a souvent été associée à un espace identifié — ce fut le salon, le café ou encore le jardin. Aujourd’hui, les réseaux et les nouvelles formes de communication à distance nous amènent à recréer la conversation et à lui inventer de nouveaux lieux.

La Panacée est conçue comme un endroit pour échanger, pour partager, pour se rencontrer et constituer un espace public. Un espace de partage, ouvert à des positions diverses, dans le contexte des mutations culturelles contemporaines.

L’enjeu de ces « Conversations électriques » est  de créer des formes de conversation autour de l’art, dans un lieu qui lui est dédié. Ce qui est proposé relève d’un point de vue sur l’art, qui appelle d’autres points de vue, d’autres voix, d’autres questions. Ce qui est recherché, c’est de placer l’œuvre dans l’interaction sociale la plus riche et non de la pétrifier dans un écrin.

S’emparer de la conversation, c’est saisir le vif, capter une dimension de la vie ordinaire dans tout ce qu’elle peut avoir de relative et de passagère, de fluide et d’évanescente.

L’exposition fait appel à des artistes qui définissent leur pratique autour de la mise en jeu de formes de conversation avec le visiteur. Ils offrent non pas des contenus mais des contextes, ou des environnements, dans lesquels le visiteur peut venir s’inscrire, agir et participer. L’œuvre prenant la forme de la production d’une relation sociale, c’est tout un environnement qui est créé et saisi. L’exposition se fait évolutive et se prolonge comme une forme de composition qui se déploie dans le temps.

Avec cette exposition inaugurale, La Panacée insuffle un nouvel « esprit de conversation » , pour lui donner vie et chair dans le contexte d’une société ultra-connectée. « A cause de l’électricité, nos relations redeviennent partout des relations de personne à personne, comme à l’échelle du plus petit village » veut espérer Marshall McLuhan. Un retour à la mesure humaine dans nos environnements technologiques.

L’exposition « Conversations électriques » est dédiée à Sherrie Rabinowitz, décédée au printemps 2013.

Franck Bauchard, directeur de La Panacée et commissaire de l'exposition