Centre de culture contemporaine — Montpellier
image We Are The Painters
L'atelier de la fermière, 2011-2017

Artiste

We Are The Painters

Duo d'artistes français formé par Nicolas Beaumelle et Aurélien Porte, réunis depuis 2004

 

Le duo We Are The Painters réalise actuellement le film Paint for Ulma qui relate l’histoire « d'un petit chevreau qui devient une œuvre d'art et intègre la collection d'un musée. » Dans sa quête, neuf muses le guident « de paysages en paysages et de peintures en peintures jusqu'à son ultime territoire : le musée. » Celle qui aide à la mise à bas d’Ulma est une fermière blonde, dont les attributs sont exposés à La Panacée : ornements, outils, tablier, chaise. Au-delà de la naïveté affichée de cette fiction, le duo révèle une façon de magnifier les instruments paysans, le travail de la main et les communautés d’esprits. We Are The Painters joue sur l’esthétique de l’amateurisme, dans la ruralité comme dans la peinture. Pourtant, c’est une sincérité authentique qui les pousse dans cette réflexion sur les origines du processus de création, de l’inspiration artistique et de la recherche d’une communion collective. Difficile de ne pas percevoir leur engagement dans cette manière d’introduire les codes de la ferme – qui sont aussi leurs références personnelles – au sein d’un musée : l’exclu entre ici dans l’Histoire, dans un processus similaire à celui de l’urinoir de Duchamp. Les conséquences de celui-ci sont pourtant diamétralement opposées. En effet, alors que tous les éléments en bois au sein de cette installation proviennent d’une chaise de bistrot, ce n’est pas l’industrie qui est mise en valeur – comme ça l’a souvent été au XXe siècle – mais bien une esthétique de l’économie de moyens. 

Charlotte Cosson & Emmanuelle Luciani 

Paint for Ulma, une production Paula Productions, en coproduction avec We Are The Painters en partenariat avec le MACVAL, Vitry-sur-Seine, Le Quadrilatère, Beauvais, Tripode, Nantes et en collaboration avec le Confrot Moderne, Poitiers, la Kunsthalle Nikolaj, Copenhague, Danemark. 

Ce projet a été sélectionné par la commission mécénat de la Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques (FNAGP) qui lui a apporté son soutien.