Centre de culture contemporaine — Montpellier
image Mimosa Echard
The People, 2016

Artiste

Mimosa Echard

Née en 1986 à Alès

Afin de produire The people, Mimosa Echard a filmé durant cinq ans le village où elle a grandi dans les Cévennes, qui fut entièrement reconstruit dans les années 1970 à la faveur d’un élan utopique communautaire.

Près de trente ans après se posent les questions des restes de ce rêve, ainsi que de l’isolement de ses habitants

vis à vis du reste du monde. Mimosa Echard capte ainsi, au-delà de celle de ces proches, l’image d’une jeunesse partagée entre désœuvrement et travail pour le bien commun. La transmission de savoirs vernaculaires est exposée ; l’irruption des biens de consommation également. Bassines en plastique, paire de tongs roses, tags : l’utopie se confronte ici à la réalité. La lenteur des villageois est métaphorisée par une colonie d’escargot. Pourtant, les jeux de caméra et de superposition d’images impriment un rythme soutenu au film. Mimosa Echard ajoute de la vitesse – voire du stress – à ce qui n’en a pas. Elle refuse en cela de tomber dans la contemplation du contemplatif. Cette production occupe une place bien particulière dans son travail puisqu’habituellement, l’artiste capture des reliquats végétaux ou culturels en cours de dégradation dans une résine. A l’opposé de ce processus de fixation du temps, Mimosa Echard impulse ici une nouvelle dynamique à des codes qui semblaient pourtant éternels. 

Charlotte Cosson & Emmanuelle Luciani