Centre de culture contemporaine — Montpellier
image Matteo Nasini
Cocomerophono, 2015

Artiste

Matteo Nasini

Né en 1976 à Rome, Italie

Sleepy Night – nuit endormie – est une sculpture cousue et brodée. Elle ressemble à un rocher qui, au fond de la mer, se serait fait recouvrir d’une faune et d’une flore bigarrées, à une concrétion baroque douce comme la laine. La référence au XVIIe siècle n’est pas anodine avec Matteo Nasini, ancien contrebassiste classique ayant joué sous la direction de grands chefs d’orchestres. Féru d’Histoire et de musique, l’artiste développe aujourd’hui ses visions singulières via des tapisseries, des expériences collectives sur le sommeil et des instruments en céramique.

Ces derniers – dont deux sont ici exposés – ont la particularité de ne pouvoir être actionnés que par le vent. Poétique et humble, Matteo Nasini offre ses créations au monde, qui en retour les complète et leur donne vie. L’artiste s’intéresse aux rites d’incubation antiques où l’on trouvait des réponses dans le rêve. A l’image de ces pèlerins antiques qui remettaient leurs décisions entre les mains d’une divinité prescriptrice, Matteo Nasini s’ouvre à la possibilité d’un grand dehors, d’un tout qui le dépasserait. Alors que les formes qu’il produit témoignent d’un sentiment de fin de société, la douceur des matériaux qu’il utilise et son approche fondamentalement contemplative permettent d’appréhender sereinement l’éclosion d’une nouvelle ère.  

Charlotte Cosson & Emmanuelle Luciani