Centre de culture contemporaine — Montpellier
image Martha Rosler
© Martha Rosler

Artiste

Martha Rosler

Martha Rosler est née dans le quartier de Brooklin à New York en 1943. Elle étudie la peinture au Brooklin College et participe à des cercles littéraires. En 1968, elle s'installe en Californie où elle réside durant les années soixante-dix, et obtient le Master of Finest Art en 1974. C'est une artiste engagée, dans la mesure où l'ensemble de son travail reflète l'évolution de la société contemporaine du début des années soixante-dix à nos jours. La pertinence de son travail, basé sur la politique, la critique ou le statut de la femme, en fait une artiste très renommée aux Etats-Unis. Ses cibles sont variées comme le montrent les titres de ses oeuvres: North American Waitress (1976), Beauty Knows no Pain (1966-72), Bringing the War Home (1967-72), The Restoration of High Culture in Chile (1978).
En effet, Martha Rosler est l'une des premières artistes qui ont tenté de placer l'homme et la femme au même niveau dans le monde de l'art. Ainsi, dans un premier temps, elle réalisa des oeuvres qui dénonçaient l'utilisation de l'image de la femme dans les médias de l'époque. Elle utilisa pour cela des techniques diverses, telles que le collage-pamphlet et la vidéo.
Son travail il explore également les contextes quotidiens, urbains et sociaux, portant un regard critique sur la ville, les lieux de communication... Par exemple, sur les aéroports et leur aspect impersonnel dans In the Place of Public: Airport Series (1983-94), sur la rue, la route et leur univers graphique dans Rights of Passage (1994). Elle évoque également la mondialisation avec la consommation de masse dans Global Taste: A Meal in Three Courses (1985).