Centre de culture contemporaine — Montpellier
image Joachim Olender
© Joachim Olender

Artiste

Joachim Olender

Né en 1980 à Anderlecht en Belgique, Joachim Olender est un artiste franco-belge. Il vit et travaille entre Paris et Bruxelles.

Sa démarche est le fruit d’un va-et-vient entre l’écriture et l’image, le cinéma et la vidéo. Il a étudié le droit et le cinéma à l’Université Libre de Bruxelles (ULB). Après quoi il débute sa thèse en 2006 sous la direction de Jacques Aumont à l’EHESS sur le trou et la faille dans le cinéma américain des années 2000. Dans le même temps, accompagné par Luc Dardenne, il écrit un scénario de long métrage, adapté du roman Les Choses de Georges Perec dont une première apparition se déroule à la BNF dans l’exposition « Choses lues choses vues » conçue par Alain Fleischer, d’octobre 2010 à janvier 2011.

En 2010, il intègre Le Fresnoy, studio national des arts contemporains, et réalise son premier court-métrage de fiction en 2011, Bloody eyes, adaptation d’une nouvelle de Luc Dardenne qui revisite le mythe de la gorgone. Olender réalise ensuite Tarnac. Le chaos et la grâce, documentaire d’animation entièrement tourné dans un jeu vidéo présenté sous forme d’une installation vidéo composée d’un triptyque et d’un film cinéma. Cette œuvre explore les méandres de la fiction d’Etat de l’affaire de Tarnac.

Actuellement, il entre en post-production sur son prochain film documentaire sur le collectionneur Herman Daled et sa collection d’art conceptuel rachetée en 2010 par le MOMA et sur deux projets de recherche de jeu vidéo expérimental, Film et Utöya, poursuivant ainsi son travail amorcé au Fresnoy en 2012.