Centre de culture contemporaine — Montpellier
image David Thomas Smith
© David Thomas Smith

Artiste

David Thomas Smith

Artiste Irlandais basé à Dublin, David Thomas Smith est diplômé de l’University of Wales où il a obtenu un bachelor en photographie documentaire. Le travail de l’artiste a fait l’objet de plusieurs publications notamment dans le Huffington Post. Il est actuellement représenté par The Copper House Gallery.

Dans un monde inondé d’images, l’artiste a développé son propre « langage des nouveaux médias ». En s’appropriant des images satellites il a créé  des prises de vues inédites à partir de plusieurs milliers de vignettes extraites de captures d’écran google maps.  Abordant à la fois son travail sous un angle esthétique, David Thomas Smith de par son cursus en photographie documentaire souhaite attirer l’attention sur des questions socio-économiques et politiques.
Le terme Anthropocene est un terme utilisé en géologie faisant référence l'époque de l'histoire de la Terre qui a débuté lorsque les activités humaines ont eu un impact global significatif sur l'écosystème terrestre. Popularisé à la fin du XXème siècle par le météorologue Paul Crutzen, l’anthropocene aurait début à la fin du 19ème siècle avec la révolution industrielle et succèderait ainsi à l’holocene. Ainsi à travers cette série l’artiste semble documenter les changements qui s’opèrent à différentes échelles, de l’infiniment petit à l’infiniment grand. Dans une interview pour le Canadian Geographic http://www.canadiangeographic.ca/blog/posting.asp?ID=816 il explique qu’il choisit les lieux en fonction de leur importance économique et leur réalité sociale et combine des lieux connus et/ou fréquentés de tous avec des lieux dont personne n’a jamais entendu parler.