Centre de culture contemporaine — Montpellier
image Caroline Achaintre
BIRDSSS, 2013

Artiste

Caroline Achaintre

Née en 1969 à Toulouse, Caroline Achaintre produit des dessins, des céramiques et des tapisseries. Le fait-main est primordial dans sa pratique, qui en devient en cela politique. Par-delà les considérations féministes que pourrait contenir cette méthode, c’est l’artisanal qui est ici mis en valeur. La technique du tuffetage permet à l’artiste de s’affranchir du métier à tisser, et d’appliquer directement la laine sur la toile, à la manière d’un peintre qui aurait troqué l’huile pour le fil. Elle utilise néanmoins le pistolet à tuffeter de manière contre-intuitive, afin de laisser pendre de longues mèches. L’aspect de ses œuvres en devient plus « brut », peu policé. Il correspond aux sujets représentés : des animaux réels ou fantasmés, des abstractions qui semblent vivantes. Du coup, les tapisseries de Caroline Achaintre paraissent issues de croyances animistes. L’artiste aime d’ailleurs rappeler son intérêt pour des pratiques occidentales inspirées par les cultures dites « primitives », autant que pour l’expressionnisme allemand ou l’art anglais d’après-guerre. Or ces moments correspondent à une remise en question des systèmes, tiraillés entre la tradition et un futur plus technologique, la spiritualité et le rationalisme, le repli sur soi et la tentation d’un ailleurs. Caroline Achaintre rappelle ainsi que nous vivons dans une de ces périodes troubles qui précédent de grands bouleversements sociétaux. 

Charlotte Cosson & Emmanuelle Luciani